Le parcours école

Processus de formation.

Des salariés apprenants

Il existe une bienveillance particulière dans l’entreprise : Dans un temps 1, celui de l’intégration. Dans un temps 2, préparatoire à l’intégration en milieu professionnel, nous faisons références à des obligations de productivité.

Il est important, que les salariés-apprenants, au fur et à mesure de l’avancée de leur contrat, puissent intégrer les exigences économiques de la plupart des entreprises de propreté.

Le parcours de formation interne distingue :

- Des temps de formation « en salle » et en groupe (les produits, le matériel, la sécurité, les gestes et postures…) conduits par le Responsable Qualité & Formation

- des temps de formation en situation de travail permettant une mise en pratique des techniques et méthodes de nettoyage assurés par l’équipe d’encadrement technique

En réunion pédagogique, les équipes formalisent ces savoir-faire et attitudes de service pour définir des programmes individuels de formation et d’évaluation des progressions des salariés apprenants.

Au rythme des acquisitions constatées, les salariés apprenant vont évoluer sur des marchés plus complexes dans leur gestion. Ces progressions – ajustées aux capacités de chacun – permettent de se préparer au mieux aux attentes des Entreprises du secteur

Objectif 1

Former aux bases du métier

Cette formation interne aux bases du métier a pour premier objectif de permettre aux nouveaux entrants de réaliser leurs prestations dans les normes de qualité requises.

Les salariés doivent devenir des professionnels capables :

  • D’identifier quels matériels et produits doivent être utilisés et pourquoi (règles de dilution…).
  • De respecter des méthodologies (de haut en bas, du plus propre au plus sale, ne pas quitter une pièce sans qu’elle soit terminée…).
  • De s’organiser pour gagner en productivité et confort de travail (ex : avoir son matériel à portée de main).
  • De s’auto contrôler, en identifiant les étapes du contrôle visuel (savoir alterner casquette agent/ casquette client).
  • De repérer les principales règles de sécurité.
  • D’adopter des comportements adaptés vis-à-vis des clients.

Objectif 2

Faciliter l’embauche dans des entreprises classiques

Le référentiel CQP AMC (Agent Machiniste Classique) répertorie les compétences opérationnelles qui constituent la base du métier, et qui doivent être validées par les professionnels du secteur.

Dans le cadre du projet de formation interne il est important que :

  • Le parcours de formation , dans ses objectifs pédagogiques et dans ses étapes de validation des compétences soit en lien avec ce référentiel.
  • De même, les formateurs internes mettent en « mots » toute la technicité du métier.

La préparation des personnes à l’autonomie ne consiste pas uniquement à les « laisser seules ».

Aujourd’hui l’intégration dans une entreprise de propreté va passer pour les salariés apprenants par la prise en compte de différentes contraintes :

  • Le temps de réalisation des prestations.
  • L’utilisation des produits en quantité adaptée.
  • Une qualité de satisfaction à obtenir.